Prénom : Tahira - Tahera (la Pure)
Signification :  Intègre, honorable, irréprochable, vertueuse, droite

Prénoms associés:-Taheyyâtt (l'artiste errante) - Aheyâd (la bohémienne) d'origine berbère
-Taggelit (reine des abeilles) d'origine berbère
-Aïcha - Hayet (La VIE) d'origine arabe, le second étant le diminutif du premier
Signification : une autre "Carmencita"
 

        L'argent:

    Tahera a une attitude assez spéciale
        vis-à-vis de l'argent : elle sait l'apprécier
               pour le confort et les plaisirs qu'il peut lui
                      apporter, mais elle peut aussi s'en
                             désintéresser s'il arrive à lui manquer.
    Parfois, elle se montre même indifférente 
        au côté matériel de l'existence, et c'est
              pourquoi on trouve bon nombre de Tahera
                     et prénoms associés parmi les marginales.

En général elle a du mal à séparer l'argent de tout contexte affectif, et de la difficulté à exiger la juste rémunération de votre travail.

Cela dit, sa chance en argent est bonne. Elle peut bénéficier de legs ou d'héritages inattendus ou de remboursements sans qu'elle ait besoin de réclamer quoi que ce soit.  Si elle se montre raisonnable dans la gestion de ses finances, on ne voit pas comment elle pourrait être assaillie de problèmes pécuniaires.

(Pour les héritages, gratifications ou remboursements divers tombées du ciel, j'attends encore!)

Seulement voilà, elle n'est pas toujours raisonnable. Les dépenses farfelues la tentent. Généreuse et sensible, elle risque de délier facilement les cordons de sa bourse aux sollicitations de proches ou d'amis qui prétendent être en détresse.

(Alors lorsqu'on me sollicite, j'examine soigneusement la question, et plutôt deux fois qu'une!)

En tout cas, elle doit éviter de succomber à la tentation de débourser plus que ses moyens ne le permettent. "S'habiller à sa taille et se chausser à son pied : voilà la sagesse" (Horace). Éviter découverts, dettes et  engagements inconsidérés qu'elle serait tentée de prendre pour résoudre les difficultés du présent.

(Jusqu'à présent, je m'arrête lorsque je n'ai plus de fric et je n'emprunte pas)